vendredi 26 octobre 2018

Les missions générales du SSIAP 1


Bonjour les amis, je vais vous parler aujourd’hui de l’agent de sécurité incendie.

Vous l'avez sûrement déjà rencontré en faisant vos courses au supermarché ou en allant au spectacle.

Vous ne pouvez pas le rater, c'est celui qui porte un pull-over rouge et des rangers.

Quelquefois, il porte un drôle d'appareil que l'on nomme "poste émetteur"


 
Modèle d'uniforme SSIAP
https://www.artmaux.com


Mais qui est-il exactement ?

Je sais ce que vous allez me répondre.

C’est celui ou celle qui nous contrôle à l’entrée et qui nous demande d’ouvrir nos sacs

Eh bien non… Vous avez tout faux.

Tout d’abord, on le désigne habituellement sous l’appellation officielle de SSIAP… 

Un curieux nom, vous ne trouvez pas ?


Que signifie le terme SSIAP ?


SSIAP, c’est l’acronyme de  "Service de Sécurité Incendie et d'Assistance à Personnes".

Pour ceux qui ne comprendraient pas, c’est comme un sigle ; d’ailleurs les deux termes se chevauchent.

Donc, par voie de conséquence, l’agent de sécurité incendie appartient au service de sécurité d’un établissement recevant du public (ERP), d'un immeuble de grande hauteur (IGH) et parfois d’une entreprise industrielle.

Mais pour faciliter les choses, que ce soit le service de sécurité ou l’agent lui-même, on utilise le même terme : SSIAP.

Phonétiquement, on détache bien chaque lettre.


Ou rencontre-t-on le SSIAP ?


Essentiellement ces agents de sécurité incendie se positionnent  dans les grands Etablissements Recevant du Public (ERP) mais aussi dans les Immeubles de Grande hauteur (IGH).

On peut aussi les rencontrer dans certains établissements industriels, mais cela est un autre sujet.

Je reviendrai dans d’autres articles sur ces différentes catégories de bâtiments.

Dans la profession, on ne parle pas d’agents de sécurité incendie, mais tout simplement de SSIAP.


La profession est-elle réglementée ?


Les formations, les missions, les connaissances à acquérir et les niveaux de compétence des agents SSIAP sont des éléments très réglementés.

Pour le moment, tout cela est détaillé avec beaucoup de précisions dans l'arrêté ministériel du 2 mai 2005.

Cet arrêté ministériel a été publié au Journal Officiel de la République française le 26 mai 2005.

Ce texte particulièrement important fait périodiquement l'objet de modifications qui tiennent compte de la nécessaire évolution de la profession et de son adaptabilité aux différentes menaces qui apparaissent très régulièrement.


Existe-t-il une hiérarchie dans les services de sécurité incendie ?


En fait, l’arrêté ministériel du 2 mai 2005 modifié identifie trois niveaux hiérarchiques allant du plus petit au plus grand :
  • L’agent de sécurité incendie, désigné sous l’appellation de SSIAP 1,
  • Le chef d’équipe de sécurité incendie, désigné sous l’appellation de SSIAP  2,
  • Le chef de service de sécurité incendie, désigné sous l’appellation de SSIAP 3.
A chacun de ces niveaux hiérarchiques correspond des conditions de recrutement, de formation et d’exercice différents.

Dans cet article, je ne parlerai pour le moment que du SSIAP 1.


Quelles sont les missions générales du SSIAP 1 ?


Le SSIAP 1 est exclusivement chargé d'assurer la sécurité des personnes et des biens fréquentant l’ Etablissement Recevant du Public (ERP) ou l’Immeubles de Grande Hauteur (IGH) dans lesquels il est employé... Mais du strict point de vue de la sécurité contre incendie.




Cette dernière notion est particulièrement importante.

Sa fiche de poste ne doit pas contenir d’autres missions que celles dévolues à la sécurité contre l’incendie et à la protection des personnes.

Derrière ce rôle fondamental, se dissimulent de très nombreuses missions les plus variées les unes que les autres.

On peut néanmoins les résumer aux grands points suivants :
  • La prévention des incendies,
  • La sensibilisation des employés en matière de sécurité contre l'incendie et d'assistance à personnes,
  • L'entretien élémentaire des moyens concourant à la sécurité contre l'incendie,
  • L'alerte et l'accueil des secours,
  • L'évacuation du public,
  • L'intervention précoce face aux incendies,
  • L'assistance à personnes,
  • L'exploitation du poste de sécurité incendie.

Naturellement, il a de nombreux contacts avec le public, avec le personnel de l’établissement, avec des prestataires de services, mais aussi avec les services publics (commissions de sécurité, sapeurs-pompiers, police etc.).

Il est particulièrement important de préciser qu’il lui est interdit d'exercer simultanément des missions de sécurité incendie et des missions de sûreté.

J’insiste beaucoup sur le terme « SIMULTANEMENT »

Cela n’empêche pas que de nombreux agents possèdent la double qualification SSIAP et Agent de sûreté.

Il faut néanmoins préciser que ce ne sont pas les mêmes métiers, ni les mêmes qualifications, bien que souvent ils exercent ensembles dans les mêmes locaux de travail ou de vidéo surveillance.

Le SSIAP ne doit en aucun cas être distrait de sa mission principale qui consiste à assurer la sécurité contre l'incendie dans l'établissement ou il est employé.

Sur ce blog, je vais m’attacher à décliner toutes les particularités de cette belle profession, tant à travers les qualités indispensables à détenir qu’à travers les connaissances techniques fort nombreuses à acquérir.

Voilà, maintenant vous savez tout sur le SSIAP… Ou presque tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire