dimanche 28 octobre 2018

L'exercice quotidien des missions du SSIAP 1


Bonjour les amis, aujourd’hui je vais vous parler de missions du SSIAP 1 au quotidien.

J’avais abordé dans un précédent post, ses missions générales.

Mais il convient de rentrer un peu plus dans les détails et d'examiner de plus près son activité au quotidien.

Reprenons ses grandes missions générales et associons-y les activités particulières, de manière à bien comprendre le rôle de l'agent de sécurité incendie.

Entretien et vérifications élémentaires des installations et équipements


Il s'agit :
  • D'effectuer une maintenance préventive des éléments de sécurité,
  • D'assurer une maintenance curative de base,
  • De s'assurer que les équipements ne recèlent pas d'anomalies par rapport à leurs référentiels (notices ou consignes).

Attention
Ces actions ne signifient pas qu'il faut réparer en cas de panne ; l'agent SSIAP 1 n’en a d’ailleurs pas les connaissances suffisantes.

Non, simplement, il doit s’assurer que le matériel est en parfait état de fonctionnement.

Pour être plus clair, des essais quotidiens doivent être réalisés pour s'assurer du bon fonctionnement du matériel, à travers la mise en œuvre de tests tels que les prévoient les constructeurs.

A cet effet, il sera peut-être nécessaire de disposer au PCS d'un petit outillage de base... et bien sûr de savoir s'en servir (clés, tournevis etc.).



Application des consignes de sécurité


Il s'agit de savoir appliquer correctement et en toute connaissance de cause les consignes de sécurité.

Pour cela, il faut :
  • Connaitre ces consignes bien sûr,
  • Pouvoir les mettre en œuvre,
  • Etre capable de remplir en temps réel la main courante.

Les consignes de sécurité sont regroupées dans un registre de consignes qu'il convient de lire et d'apprendre attentivement ; il ne faut pas hésiter à le consulter très fréquemment, car les consignes ne sont pas figées et sont susceptibles d'évoluer.

Des exercices fréquents de mise en œuvre des consignes sont organisés sous l'égide du chef d'équipe qualifié SSIAP 2.

J'y reviendrai ultérieurement, mais tout incident doit faire l'objet d'une retranscription immédiate sur la main courante.

Lecture et manipulation des tableaux de signalisation


Cette mission concerne essentiellement le Système de Sécurité Incendie (SSI), mais pas uniquement, car il existe d'autres tableaux, que le SSIAP 1 doit savoir interpréter.

D'une manière générale, il faut :
  • Savoir faire preuve de réactivité,
  • Bien connaître ces tableaux,
  • Savoir détecter immédiatement une anomalie.

Le SSIAP 1 est formé pour cela, mais les matériels peuvent être différents d'un établissement à l'autre, suivant les marques des fabricants.

L'agent doit donc s'adapter à son poste de travail et consulter les notices et documents fonctionnels du SSI, afin de ne pas se trouver en difficulté en cas de déclenchement d'un voyant lumineux ou d'un signal sonore.

Rondes de sécurité et surveillance des travaux


Ce sont souvent les missions principales du SSIAP 1 et elles sont particulièrement importantes.

L'agent doit :
  • S'assurer de la vacuité des accès des secours et des dégagements des occupants,
  • Effectuer un contrôle visuel de toutes les installations concernées par la sécurité contre l'incendie,
  • Signaler au PCS tout incident,
  • Savoir prendre des mesures adaptées de protection.

Pour effectuer ces différentes tâches, il doit au minimum s'équiper :
  • De clés (voire de badges d'accès),
  • De moyens d'éclairage individuels (lampes ou projecteurs),
  • De moyens de communication (Postes émetteurs récepteurs en liaison avec le PCS).

La surveillance des travaux au sein de l'établissement est essentielle, notamment si une procédure de permis de feu à été mise en place.

Surveillance au PCS


C'est le cœur du service de sécurité incendie.

Le PCS, c'est le lieu où transitent toutes les informations liées à la sécurité incendie.

De ce fait, il doit être occupé en permanence par un agent SSIAP.

En conséquence, le rôle attendu de l'agent SSIAP 1 est :
  • D'assurer une permanence,
  • De surveiller les installations (par l'intermédiaire de la vidéo ou de la GTC),
  • D'être en communication avec les agents répartis dans l'établissement,
  • De recevoir les appels téléphoniques d'alerte en interne.

Il doit donc disposer d'un matériel minimum lui permettant de conduire au mieux cette mission (notices diverses, consignes, bureautique et téléphonie).

Appel et réception des services de secours


Cette mission nécessite une bonne formation et un bon entraînement de maintien des acquis, car il faut :
  • Utiliser les moyens téléphoniques,
  • Appliquer les consignes concernant les modalités d'appel,
  • Comprendre la demande de secours,
  • Formuler la demande de secours,
  • Préparer l'arrivée des secours,
  • Accueillir, rendre compte de la situation et guider les secours,
  • Informer la hiérarchie,
  • Renseigner la main courante.

Dans bien des cas, l'agent SSIAP sera le premier interlocuteur à l'arrivée des secours publics.

Il doit donc faire preuve d'initiatives et être prêt à répondre à toutes les questions que lui posera le premier commandant des opérations de secours qui se présentera.

Assistance et secours à personnes


Cette mission met en lumière la compétence en secourisme de l'agent SSIAP à travers la réalisation des gestes de premier secours dont notamment la mise en œuvre des défibrillateurs (DSA, DAE ou DEA).

Il doit par ailleurs être en mesure de formuler une demande de secours, soit vers le PCS, soit vers les secours publics.

Mise en oeuvre des moyens de secours et de mise en sécurité


Le domaine d'intervention du SSIAP est relativement vaste et nécessite une multitude de compétences, car non seulement, il doit mettre en œuvre des moyens de secours et de mise en sécurité installés à demeure dans l'établissement où il est employé, mais il doit aussi savoir les remettre en configuration initiale.

Evidemment, il intervient sur tout début d'incendie avec les moyens dont il dispose.

ATTENTION
Il est important de signaler qu'il s'agit d'une intervention précoce sur un petit foyer, car si l'incendie se propage, il doit faire appel dans les plus brefs délais aux services publics de secours.

Je rappelle que l'agent SSIAP doit être muni d'EPI (Equipements de Protection Individuelle) bien adaptés pour pouvoir lutter contre un début d'incendie (on ne tente pas l'extinction d'un container rempli de cartons en pull-over et chaussures de ville...).

Les matériels qu'il utilise se répartissent dans les grandes catégories suivantes :
  • Application des consignes/évacuation,
  • Désenfumage,
  • SSI,
  • Colonnes d'incendie sèches et humides,
  • Moyens radio,
  • RIA et extincteurs.

Les conditions d'utilisation de ces matériels seront largement décrites dans ce blog.

Sensibilisation des employés et du public


L'agent SSIAP doit savoir faire preuve de pédagogie, car cette mission consiste à délivrer le bon message vers des personnes souvent peu initiées à la sécurité contre l'incendie.

Une bonne dose de psychologie et de persuasion s'impose, car d'une manière générale, le public et le personnel ont souvent d'autres préoccupations que d'être sensibilisés aux risques de l'établissement et aux cheminements d'évacuation à emprunter.

En conclusion


Le métier de SSIAP 1 (mais aussi de SSIAP 2 et 3) est difficile et très technique, car il réclame de multiples connaissances à acquérir et à maintenir, mais c'est ce qui fait tout l'attrait de cette profession.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire