samedi 3 novembre 2018

Les principaux agents extincteurs

Bonjour les amis,

Aujourd'hui, et avant d'aborder les appareils extincteurs, nous allons parler de leur contenant c'est à dire des agents extincteurs.

Vous le comprendrez facilement, il existe un étroit rapport entre les classes de feux et leurs agents extincteurs.

Beaucoup d’agents extincteurs permettent d’éteindre des feux en fonction de leur classe, mais les agents les plus communément rencontrés sont :
  • L’eau avec ou sans additif,
  • La poudre (produit pulvérulent à base de sels d’ammonium),
  • La mousse (mélange d’eau, de liquide émulseur et d’air),
  • Le dioxyde de carbone (CO2).
L’EAU agit essentiellement par refroidissement, dispersion et étouffement.

L’eau pulvérisée peut aussi être utilisée sur les feux d’hydrocarbure, mais ce procédé est surtout utilisé par des personnes très averties et bien entraînées comme les sapeurs-pompiers par exemple.

Elle peut être utilisée sur un foyer d’origine électrique d’une tension inférieure à 1 000 volts (mais attention au ruissellement en contact avec le corps humain susceptible de provoquer une électrocution).

Elle est inefficace sans additif sur un feu de classe B.

Les additifs permettent d’éteindre les feux de classe B par la production de bulles en surface formant mousse (nappe flottante).

Les additifs du type A3F (Agent Formant Film Flottant) augmentent la surface en contact entre l’eau et les braises ; c’est ce que l'on appelle l’état mouillant.

La POUDRE attaque chimiquement le feu par inhibition de la flamme, mais elle très destructrice pour les appareils électriques et électroniques.

La poudre, bien que très efficace, présente l’inconvénient de se disperser dans le moindre recoin, ce qui réserve son usage à des locaux peu fragiles (garages, parking etc.).

Les poudre B et C dites poudres sèches sont produites à partir de bicarbonate de sodium ; les poudres polyvalentes A, B et C sont constituées d’un mélange de sels de sulfates, de phosphate et de borate qui agissent par vitrification sur l’objet enflammé (formation d’une croûte).

Sur les feux de liquides inflammables ou de gaz, la poudre agit par inhibition de la flamme.

La poudre présente l’avantage de ne pas conduire l’électricité.

La MOUSSE est particulièrement efficace, mais son usage très technique est plutôt réservé aux sapeurs-pompiers ; elle est essentiellement utilisée sur les feux de classe B.

Le CO2 est un agent extincteur propre très utilisé en présence d’appareils électriques technologiquement sensibles (milieu hospitalier et informatique par exemple), mais également dans les machineries d’ascenseurs ou dans les appareillages électriques plus lourds (transformateurs etc.).

Il a la particularité de ne laisser aucune trace d’extinction au contraire de la poudre.

Etant un gaz, il n’y a aucune trace de résidus d’agent extincteur.

Il éteint instantanément les feux d’origine électrique.

Le CO2 agit par étouffement en se substituant à l’oxygène de l’air, mais aussi par soufflage et isolement.

Il est également appelé anhydride carbonique, neige carbonique ou gaz carbonique.

Il peut être utilisé sans difficulté particulière sur les produits alimentaires ou sur les personnes.

Les modes d'action des agents extincteurs


Les agents extincteurs agissent sur l’un des éléments du triangle du feu soit :
  • Par refroidissement en abaissant la température,
  • Par inhibition en bloquant le feu par ralentissement ou suppression du phénomène de combustion,
  • Par étouffement en agissant sur le comburant ce qui arrête l’apport d’oxygène,
  • Par isolement en installant une barrière mécanique entre le combustible et le comburant.
Par exemple, les poudres agissent par étouffement et isolement pour les feux de classe A, par inhibition pour les feux de classe B et C et par étouffement pour les feux de classe D.


Tableau récapitulatif


Classes de feux
A
B
C
D
F
Appellations
Feux de solide (ou feux secs)
Feux de liquides ou solides liquéfiables inflammables
(feux gras)
Feux de gaz
Feux de métaux (feux spéciaux)
Feux d’huile ou de graisses de restauration
Combustibles
Bois, papier, tissus, cartons, plastiques (PVC), nappes de câbles électriques (non alimentées), charbon, végétaux
Hydrocarbures ou produits à base d’hydrocarbures (essence, pétrole, gas-oil, goudrons, éther, alcool, solvant, peintures etc.)
Butane, propane, acétylène, gaz naturel, gaz manufacturés.
Magnésium, sodium, aluminium, titane, limaille de fer, copeaux métalliques, etc.
Auxiliaires de cuisson (huiles et graisses)
Agent extincteur
Eau (avec ou sans additifs), poudre ABC, mousse, CO2
Eau avec additif, mousse, poudre ABC, CO2
Poudre ABC
Moyens spéciaux, sable

Agents chimiques dits secs (acétate d’ammonium)
Particularités
Production de braises
Présence de flammes vives ou non selon la vitesse de combustion
Absence de braises, feux non couvant
En phase gazeuse à température ambiante
Eau interdite car risque d’explosion
Étouffement du feu par création d’un film en surface du liquide en ébullition

Voilà, vous savez tout ou presque tout sur les principaux agents extincteurs et leur action sur les classes de feux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire