mercredi 7 novembre 2018

Modes de propagation de l'incendie

Bonjour les amis,

Aujourd'hui, je vais vous parler de la manière par laquelle peut se propager l'incendie et de la façon dont cela se passe exactement.

Différence entre feu et incendie


Tout d'abord, examinons l'aspect vocabulaire.

Dans le langage commun, il est courant d'énoncer que le feu est un foyer maîtrisé dans le temps et dans l'espace.

Foyer d'incendie maîtrisé dans le temps et dans l'espace
Feu de camp

C'est ainsi que l'on parle de feu de camp par exemple.

Au contraire, l'incendie par définition, n'est pas maîtrisé, ni dans le temps ni dans l'espace... tout du moins, à son début.

Incendie non maîtrisé ni dans le temps ni dans l'espace
Incendie d'enterpôt

C'est dire la puissance dévastatrice d'un incendie et les moyens considérables qu'il faut mettre en œuvre pour en arriver à bout.

La propagation du feu par transfert de la chaleur


Nous savons qu’il faut réunir trois éléments pour qu'un feu se développe : un combustible, un comburant et une énergie d'activation ; c’est ce que l’on appelle le triangle du feu.

En fait, le feu est une chimie très complexe qui regroupe de multiples paramètres ; lorsqu'il est amorcé, l'incendie génère des flux thermiques se déplaçant dans toutes les directions.

On peut remarquer dans le schéma ci-dessous, que le feu se développe et se propage sous l'effet de transferts de flux thermiques (chaleur) qui peuvent revêtir plusieurs formes :
  • Le rayonnement,
  • La convection,
  • La conduction
  • La projection de matières enflammées
Transfert de la chaleur
Modes de propagation de l'incendie


Le rayonnement


La tige de métal chauffée par le foyer d'incendie monte en température et cède la chaleur qu'elle a accumulé sous forme de rayons vers des zones plus froides ; il est à noter que ce rayonnement thermique peut se propager dans le vide (c'est le cas du rayonnement solaire).

Le rayonnement initial du corps combustible qui se présente sous la forme d'ondes électromagnétiques (infrarouges) est absorbé par les matériaux à proximité sous forme d'énergie thermique.



La convection


La chaleur se propage en utilisant comme vecteur de transfert les turbulences de l'air ambiant ; un mouvement ascendant s'amorce par différence de densité entre les zones supérieures et les zones inférieures.

L'apport d'air frais à la base du foyer est un élément-clé dans ce phénomène.

La conduction


Le transfert de chaleur s'effectue à travers la tige de métal sans déplacement de matières ; il s'agit dans ce cas, d'une agitation des atomes du métal qui génère une élévation de température ; le mouvement ainsi provoqué se propage tout le long de la tige au cœur même de sa masse.

On dit qu'un corps est plus ou moins conducteur selon sa vitesse de conduction ; cette notion se caractérise par la capacité de ce corps à conduire la chaleur.

Au bout d'un certain temps, le phénomène de conduction enflamme les combustibles situés à proximité.

La réglementation incendie tant dans les établissements recevant du public que dans les immeubles de grande hauteur prescrit des mesures visant à isoler le risque de propagation lié aux transferts thermiques par l'obligation de respecter des distances suffisantes.

En général, une distance d'isolement de 8 mètres entre deux établissements est considérée comme un coupe-feu de degré 2 heures.

La projection ou le déplacement de matières enflammées


La réunion des conditions d'élévation de températures et de pressions peut entraîner des projections de matières combustibles parfois très loin de l'incendie d'origine et favoriser ainsi sa propagation.

Ce phénomène s’observe soit en raison de conditions climatiques particulières (vent important) ou lorsqu’une explosion se produit.

Ces quatre paramètres sont représentatifs du transfert de la chaleur d’un point à un autre.

Voilà, vous savez tout ou presque tout sur les différents modes de propagation de l'incendie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire