mardi 4 décembre 2018

Les conditions de desserte des établissements recevant du public

Bonjour les amis...

Aujourd'hui, je vais vous parler de la manière réglementaire dont doivent être désservis les établissements recevant du public.


Les bâtiments et les locaux où sont installés les Etablissements Recevant du Public et les Immeubles de Grande Hauteur doivent avoir une ou plusieurs façades en bordure de voies ou d'espaces libres, permettant l'évacuation du public ainsi que l'accès et la mise en œuvre des moyens de secours et de lutte contre l'incendie.

Ces dispositions constituent quelques-uns des principes fondamentaux de sécurité contre l'incendie rappelés dans le code de la construction et de l'habitation.

Cela signifie qu'un ERP et un IGH doivent obligatoirement être accessibles de l'extérieur à partir de la voie publique.

Pour respecter cette obligation, le règlement de sécurité distingue trois types de voies ou de dessertes :
  • La voie-engin
  • La voie-échelle
  • L'espace libre
Bien que dans l'esprit du grand public, ces trois appellations soient communément désignées sous le vocable de "voies pompiers", elles présentent néanmoins des différences importantes.





Critères de décision


La voie-engin est une voirie de desserte imposée dans les ERP dont la hauteur du plancher bas du dernier niveau est inférieure à 8 m.

La voie échelle est une voie-engin "améliorée" imposée dans les ERP dont la hauteur du plancher bas du dernier niveau est supérieure à 8 m.

L'espace libre est un "compromis" architectural (voir croquis ci-dessous) permettant la mise en œuvre de matériel des engins de secours lorsque l'environnement urbain ou la configuration du site de l'ERP ne permet pas l'aménagement de voie-engins ou de voie-échelles répondant aux obligations réglementaires.

La hauteur du plancher bas du dernier niveau est un critère déterminant dans le choix de la desserte du bâtiment t ; il a été considéré que lorsque l'ERP ne dépasse pas une hauteur de 8 m, il reste accessible aux échelles à coulisses des sapeurs-pompiers dont la hauteur réglementaire de l'échelle est de 8,20 m.

Par contre, au-delà de 8 m et jusqu'à 28 m de hauteur, les sapeurs-pompiers sont obligés de mettre en œuvre des échelles aériennes ; la hauteur de ces échelles aériennes varie de 18 à 30 m pour les plus grandes, voire même 45 m ; dans ce dernier cas, la voirie doit être adaptée à ces engins imposants et techniquement difficiles à manœuvrer aisément.

Au-delà de 28 m de hauteur, les échelles aériennes des sapeurs-pompiers sont inefficaces et les conditions de défense contre l'incendie sont déterminées par le règlement de sécurité des Immeubles de Grande Hauteur.

Le règlement de sécurité détaille très précisément le nombre et la largeur des façades accessibles et des conditions de desserte de ces façades par des voies-engins, des voies-échelles ou des espaces libres.

Plus l'établissement est important (en termes d'effectif) et plus l'exigence sera forte en matière d'accessibilité aux engins de secours.

Par ailleurs, le choix architectural retenu par le concepteur de l'établissement de l'ERP, est étroitement associé aux conditions d'accessibilité aux engins de secours.


La voie-engin


C'est une voie utilisable par les engins de secours, d'une largeur minimale de 8 m, comportant une chaussée répondant aux caractéristiques suivantes, quel que soit le sens de circulation suivant lequel elle est abordée à partir de la voie publique :

  • Largeur, bandes réservées au stationnement exclues :
    • 3 mètres pour une voie dont la largeur exigée est comprise entre 8 et 12 mètres ;
    • 6 mètres pour une voie dont la largeur exigée est égale ou supérieure à 12 mètres.

Elle doit pouvoir supporter la charge d’un véhicule de 160 kilo newtons (16 t.)



Exemple de voie engin desservent un ERP
Voie-engin



La voie-échelle


C'est une section de voie utilisable pour la mise en station des échelles aériennes des sapeurs-pompiers.

Elle correspond à toutes les caractéristiques techniques d’une voie-engins ; mais en outre, elle doit pouvoir résister au poinçonnement des éléments stabilisateurs de l’engin (80 newtons/cm² sur une surface minimale de 0,20 m²).


L'implantation de la voie-échelle est particulièrement importante par rapport à la façade, car elle permet aux échelles aériennes d'atteindre un point d'accès (balcons, coursives etc.) à partir duquel les sapeurs-pompiers doivent pouvoir atteindre toutes les baies de cette façade.


L’espace libre


Lorsqu'il est autorisé par le règlement de sécurité, il doit répondre aux caractéristiques suivantes :

  • La plus petite dimension est au moins égale à la largeur totale des sorties de l'établissement sur cet espace, sans être inférieure à 8 m ;
  • Il ne comporte aucun obstacle susceptible de s'opposer à l'écoulement régulier du public ;
  • Il permet l'accès et la mise en œuvre facile du matériel nécessaire pour opérer les sauvetages et combattre le feu ;
  • Les issues de l'établissement sur cet espace sont à moins de 60 m d'une voie utilisable par les engins de secours


Exemple d'un espace libre desservant un ERP
Espace libre

Nota : Le candidat SSIAP ne doit pas apprendre les caractéristiques et les dimensions de l’espace libre qui ne sont données que pour information.

Vacuité des accès


Les voies, sections de voies et espaces libres doivent être munis en permanence d'un panneau de signalisation visible et indiquant le tonnage limite autorisé.

Il est impératif que ces voies ne soient jamais encombrées quelques soient les circonstances ; les SSIAP doivent intégrer ces vérifications au cours de leurs rondes de surveillance.

Pour mieux comprendre



Les conditions d’accès au sinistre vont déterminer la stratégie d’intervention des sapeurs-pompiers.

Des accès aisés facilitent l’intervention des secours, notamment au niveau des façades.

Les bâtiments dont la hauteur du dernier niveau est inférieure à 8 m : Echelle à coulisses des sapeurs-pompiers

Echelle à coulisses des sapeurs-pompiers
Echelle à coulisses

Les bâtiments dont la hauteur du dernier niveau est supérieure à 8 m : Echelle aérienne.

Dans ce cas, il y a obligation d’encloisonnement des escaliers.

Néanmoins, pour permettre la mise en station des engins et des échelles aériennes des sapeurs-pompiers, la voirie d’accès doit être dimensionnée en fonction de l’importance de l’établissement.

Voilà... Vous savez tout ou presque tout sur les conditions de désserte des Etablissements Recevant du Public.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire